permamem®

permamem®

Membrane Barrière en PTFE Haute Densité
permamem® est une membrane exceptionnellement fine, non résorbable, biologiquement inerte et biocompatible, constituée de polytétrafluoroéthylène (PTFE) haute densité. permamem® conserve son intégrité structurelle aussi bien pendant l’implantation initiale que dans le temps. En raison de la petite taille de ses pores, la membrane agit comme une barrière efficace contre la pénétration bactérienne et cellulaire, et peut ainsi être laissée en place pour la cicatrisation à ciel ouvert dans certaines indications. La membrane permamem® peut être facilement retirée une fois la période de cicatrisation terminée, à l’aide d’une pincette. Après le retrait de la membrane, il faut environ un mois pour que le processus de cicatrisation principal et la réépithélialisation des tissus mous qui se régénèrent soient achevés.
  • Préservation de l’alvéole et de la crête (cicatrisation à ciel ouvert)
  • Augmentation horizontale/verticale
  • Défauts de fenestration et de déhiscence
  • Défauts intra-osseux (1 à 3 parois)
  • Défauts de furcation (classes I et II)

Manipulation

La membrane permamem® peut être manipulée et appliquée facilement grâce à sa remarquable finesse (épaisseur ~ 0,08 mm). Les bords arrondis de la membrane permettent d’éviter tout traumatisme des tissus mous. Dans les procédures de cicatrisation à ciel ouvert, la membrane permamem® peut être facilement retirée de façon non-chirurgicale, une fois la durée de cicatrisation terminée, à l’aide d’une pincette. Grâce à sa couleur bleue, il est facile de récupérer la membrane.

Fixation

La membrane permamem® doit être immobilisée par des pins, des vis ou des sutures. Dans le cadre de la préservation de l’alvéole et de la crête, la membrane permamem® peut être suturée au périoste ou à un lambeau périosté en vue d’obtenir un ajustement serré de la membrane sur le site recevant le greffon.

Façonnage

La membrane peut être découpée à la forme et à la taille souhaitées avec une paire de ciseaux ou un scalpel, tout en préservant sa stérilité.

Retrait

Il convient de retirer la membrane au bout de 3 à 4 semaines. Une membrane exposée peut être facilement retirée à l’aide d’une pincette. Si une fermeture primaire est obtenue lors du positionnement de la membrane, l’ouverture du site chirurgical sera requise pour permettre le retrait de la membrane. Une fois la membrane permamem® retirée, le processus de cicatrisation principal et la réépithélialisation des tissus mous qui se régénèrent s’achèveront en un mois.

  • Membrane barrière en PTFE 100 % synthétique
  • Ultra-fine (~0,08 mm)
  • Imperméable aux bactéries grâce à la densité de sa structure
  • La croissance tissulaire minimale sur la structure de surface permet un retrait facile de la membrane
  • La fermeture primaire des tissus mous n’est pas nécessaire
  • Permet la préservation de l’espace (par rapport aux membranes de collagène)
  • Récupération facilitée grâce à la couleur bleue de la membrane
  • Bords arrondis afin de réduire au maximum les traumatismes tissulaires
  • Fixation facilitée au moyen de sutures ou de pins
  • La membrane peut être placée d’un côté ou de l’autre en direction du site du défaut

Art.-No.

Size

Content

801520

15x20 mm

1 x membrane

802030

20x30 mm

1 x membrane

803040

30x40 mm

1 x membrane

permamem® for open healing (Dr. R. Rannula)
permamem® - PTFE barrier membrane

La cicatrisation à ciel ouvert avec permamem® dans le cadre de la préservation de l’alvéole ou de la crête permet de conserver l’architecture des tissus mous et des contours dans la mesure où aucune fermeture primaire de la plaie n’est requise. En raison de l’absence de fermeture du lambeau, la ligne muco-gingivale ne sera pas déplacée et la gencive attachée/kératinisée sera préservée. Le retrait non-chirurgical de la membrane après la période de cicatrisation évite que d’importantes incisions chirurgicales (incisions de décharge verticales) soient effectuées, pour une meilleure esthétique buccale et un plus grand confort du patient.

Please Contact us for Literature.