Régénération osseuse guidée avec membrane non résorbable

  • GBR with non-resorbable membrane
    Crête alvéolaire étroite
  • GBR with non-resorbable membrane
    ROG avec greffe osseuse et membrane non-resorbable
  • GBR with non-resorbable membrane
    Insertion d'implant après régénération
La ROG est une technique utilisée pour la régénération de l’os alvéolaire perdu, à l’aide d’un matériau de greffe et d’une membrane barrière. Le défaut est comblé par un matériau de greffe osseuse (substituts osseux allogéniques, xénogéniques ou alloplastiques) servant de support pour la croissance des cellules ostéogéniques (ostéoconduction) et des vaisseaux sanguins, et empêchant l’effondrement de la membrane et des tissus mous sus-jacents. La membrane agit comme une barrière au développement des cellules de tissu conjonctif à prolifération rapide, donnant ainsi aux cellules ostéogéniques le temps et l’espace nécessaires à la régénération osseuse du défaut. De plus, la membrane stabilise le matériau de greffe osseuse et prévient la migration des particules. Pour la régénération des défauts au-delà du contour de la crête en particulier, l’utilisation d’une membrane non résorbable à volume stable est recommandée.

Conseils de manipulation

La membrane permamem® peut être manipulée et appliquée facilement grâce à sa remarquable finesse (épaisseur ~ 0,08 mm). Les bords arrondis de la membrane permettent d’éviter tout traumatisme des tissus mous. La membrane permamem® peut être découpée à la forme et à la taille souhaitées avec une paire de ciseaux ou un scalpel, tout en préservant sa stérilité. Grâce à sa couleur bleue, il est facile de récupérer la membrane.

Application et fixation

Pour garantir la stabilité de la membrane et la protection du matériau de greffe osseuse, la membrane permamem® doit être placée de telle façon qu’elle s’étende de trois à quatre millimètres au-delà des marges du défaut osseux. Il convient de garantir une distance minimum d’un millimètre par rapport à la dent adjacente. Il est recommandé de fixer la membrane permamem® au moyen de sutures, de vis ou de pins.

GBR with permamem® - Dr. Stavros Pelekanos
GBR with permamem® - Dr. Stavros Pelekanos

Les membranes en PTFE sont les membranes non résorbables les plus couramment utilisées. La nature synthétique inerte de la membrane en dPTFE permet une utilisation plus prolongée sans aucun effet indésirable. La membrane en dPTFE maintient son intégrité structurelle durant l’implantation et dans le temps. De plus, le dPTFE est doté de propriétés supérieures de maintien d’espace et d’une capacité d’occlusion cellulaire. En raison de sa faible porosité, la membrane en dPTFE constitue une barrière efficace contre la pénétration bactérienne, ce qui constitue un avantage dans les situations où une fermeture primaire ne peut être réalisée.

Le mélange de cerabone® à des copeaux d’os autologue ou allogénique (maxgraft® granulats) est bénéfique, en particulier pour les procédures d’augmentation plus exigeantes. En mélangeant des granulats bovins et allogéniques, les avantages des deux matériaux peuvent être combinés ; le potentiel biologique de maxgraft® associé à la stabilité à long terme de cerabone® entraînent une régénération rapide et la formation d’un os vital solide. Pour ceux qui préfèrent travailler avec des matériaux synthétiques, le phosphate de calcium biphasique maxresorb® constitue une alternative valable.

Please Contact us for Literature.